Imprimer cette page

Sud-Ouest du 6 juillet 2009

La 9ème édition des 24 heures de marche de haute-Saintonge s'est élancée samedi 27 juin. Avant le départ, Christian Charvy donnait les conseils de sécurité et évoquait toute la logistique mise en place pour les concurrents (salle de repos, ravitaillement, salle de soins, ...), puis il rappelait l'aide importante des randonneurs de Par Monts et par Vaux pour cette épreuve d'endurance. Le circuit, assez vallonné, formait une boucle de 2,2 km.


Une minute de silence

Puis, le président de Par Monts et par Vaux, Jean-Claude Bouyer, prit la parole pour demander une minute de silence à la mémoire d'Emile Fournage, membre de l'association et fidèle des 24 heures  de marche, décédé le 22 juin dernier.
Il était 11 heures précises lorsque le coup de canon donnait le départ aux 261 concurrents qui sont partis de bon train. Dans la nuit, l'allure avait un peu diminué, bien que ce soit le meilleur moment pour marcher, à la fraîche. A 11 heures, dimanche matin, un nouveau coup de canon annonça la fin de l'épreuve.


Hausse de la participation
Une légère hausse des participants par rapport à 2008, en l'absence de certaines équipes du secteur, prouve que les participants se renouvellent, à part les fidèles de toujours.
La manifestation ne pourrait avoir lieu sans l'aide de la municipalité de Montguyon, la Communauté de communes de la Haute-Saintonge, la région et le département. Mention spéciale à tous les bénévoles qui se sont relayés toutes les deux heures sur le circuit. A noter la présence de huit professionnels de la santé et de la Protection civile et la mise à disposition d'un défibrillateur.
A noter la belle participation à l'épreuve de l'Amicale des donneurs de sang de Montguyon qui a offert en plus un lot aux concurrents ayant atteint les premiers, 109 km, tel est le nombre des participants au dernier don du sang.
Sur 24 heures de marche, il a été totalisé 14 468,850 km en 6575 tours pour les 261 participants.